Isabelle Braemer

Dans ses peintures et ses dessins, Isabelle Braemer radiographie ses personnages. Investigation intrusive physique, mais surtout mentale et psychologique. Elle s’intéresse, avec la même acuité, au découpage en plans de la surface des corps, à la charpente osseuse sous-jacente et aux sentiments et passions qui assaillent ses sujets.

Elle figure des personnes de son entourage mais relit aussi, à sa façon, des portraits appartenant à l’art de périodes révolues. La fin justifiant les moyens, elle recourt à des techniques multiples qui vont d’une certaine forme d’académisme contemporain à l’art brut ou aux dessins d’enfants, du strict noir et blanc à des couleurs vives, du dessin et du lavis à la peinture sur des toiles de grands formats.